Image de sgcdesignco

Ce que l'on sait des liens corps-esprit

25 août 2021

Les liens qui unissent le corps et l’esprit, interrogent depuis de nombreux siècles et demeurent, dans notre société occidentale, un questionnement au carrefour de différents courants de pensée : philosophie, neurologie et psychologie.

Le corps est le lieu et le vecteur des premières communications. Dès les premières heures, le bébé ajuste son tonus en fonction de ses affects, de ses émotions et de ses sensations.  Dans une situation agréable ou de plaisir, son tonus est relâché. A contrario, face à une situation inconfortable son tonus est renforcé. Son état tonique imprime ses émotions.  

De la naissance à deux ans, l’importance des expériences corporelles et sensorielles sur le développement des fonctions cognitives n'est plus à démontrer. 

Au travers ces expériences le corps construit notre conscience, nos croyances.


De la même façon, plus tard dans notre développement, la parole, la communication est essentielle. Ce que je n'exprime pas, ou n'arrive pas à exprimer, s'imprime dans mon corps (tensions, douleurs, "noeuds", maladies/mal à dit).

Ainsi les émotions que nous vivons ont une influence indéniable sur nos cellules et donc nos organes physiques.

L’engouement pour la pratique en occident du Yoga, du Qi-gong, du thaï chi vient cautionner les liens étroits entre le corps et l’esprit. La réalisation de certains mouvements corporels, combinée à des exercices respiratoires, a en effet une influence directe sur l’esprit en le « calmant ».

De la même façon les massages dits de bien être en Occident, sont considérés comme thérapeutiques en Asie-Orient.

Les croyances engrammées dans le corps entraînent contractions, compensations. Le massage dissout les tensions résiduelles instinctives qui nous maintiennent dans un corps réflexe, nous faisant réagir à une situation de manière identique.

Les odeurs des huiles naturelles, le toucher avec les mouvements pratiqués, permettent reconnexion et lâcher prise avec notre corps physique et notre corps mental.

Recevoir un massage fluidifie la circulation énergétique de tout notre être.

Par le biais des pratiques psychocorporelles, aussi subtiles soient elles, je « sensationne » ma réalité avec tous mes sens. Je me rappelle que je ne suis pas qu’un pur esprit mais que mon âme à une incarnation terrestre….et sans ce corps, je ne pourrais pas vivre l'aventure de la vie.